RDC : “Nous envisageons créer 100 emplois d’ici 5 ans dans chaque province” (DG startup JUNAF)

RDC : “Nous envisageons créer 100 emplois d’ici 5 ans dans chaque province” (DG startup JUNAF)

A Goma, ville située à l’Est de la République Démocratique du Congo, des initiatives entrepreneuriales des jeunes pour l’auto prise en charge naissent presque tous les jours. Ces derniers bravent la peur, au-delà de la vie difficile qu’ils traversent et finissent par matérialiser leurs idées.

Si certains de ces jeunes ont réussi, d’autres aussi peuvent réussir. C’est cette motivation qui pousse des jeunes “entrepreneurs” à se donner à fond dans leurs projets.

Gad Akonkwa, Directeur Général de JUNAF (Jus Naturel des Fruits),une startup agroalimentaire rêve donner de l’emploi à plus de 2.600 jeunes congolais à travers le pays dans 5 ans avec sa startup qui œuvre dans la fabrication des jus naturels à base des fruits.

Ce jeune entrepreneur dit avoir eu la motivation d’entreprendre dans ce domaine après avoir fait un constat selon lequel, nombreux produits de première nécessité sont chaque fois exportés de l’extérieur du pays malgré la richesse que possède le sol congolais. Ce startup se ravitaille à partir des villages et territoires du Nord-Kivu.

« Au début ce qui m’a motivé c’est le fait de voir que lorsque vous allez au marché pour payer du jus, l’argent va chaque fois à l’extérieur du pays juste parce que le jus est produit dans un pays étranger. Un jour alors que je me promenais, j’avais vu des camionnettes qui entraient dans la ville en provenance d’un pays voisin dont je vais pas citer le nom et je me suis dit pourquoi ne pas produire aussi les jus ici localement, un produit made in Goma au profit de la population. Alors je m’étais lancé, vous verrez que nos fruits nous les achetons localement, nous les transformons ici et les vendons toujours ici », a-t-il confié.

Créé depuis début 2019 pour répondre au besoin de la population en mettant en valeur les fruits produits dans champs locaux au profit de la population, JUNAF n’a pas mis de côté l’aspect lucratif. Pour son promoteur, il est possible de se faire l’argent à partir des richesses de ce pays notamment la manufacture des fruits et arriver à avoir une bonne qualité du jus.

“ Nous produisons les jus de maracuja, ananas, gingembre et plusieurs autres. Dans deux ou 5 ans, notre rêve est celui d’installer un point de production dans chaque province du pays notamment dans plusieurs villes. Cela va créer une résolution au manque d’emploi et nous envisageons créer dans chaque province de la RDC au moins 100 emplois, j’aimerai bien voir ça dans 5 ans », ajoute cet entrepreneur.

Lorsque les objectifs sont clairs, aucun obstacle ne peut se constituer en frein

Pour lui, consommer le produit local c’est encourager l’entrepreneuriat. Ce patron de JUNAF a fait savoir qu’il est difficile de lâcher lorsqu’on à un objectif à atteindre, “ des obstacles peuvent se présenter mais ce n’est pas un motif pour abandonner ” dit-il.

Gad Akonkwa indique que sa startup fait face à d’énormes défis et appelle les autorités congolaises à prendre leurs responsabilités pour accompagner les jeunes entreprneurs qui innovent avec des marques Made In Congo dans divers secteurs et qui contribuent au développement du pays.

Fidèle Tukinalwa

Related Articles