Nord-Kivu: Deux sociétés de production de ciment se disputent des concessions riches en calcaire à Rutshuru

Nord-Kivu: Deux sociétés de production de ciment se disputent des concessions riches en calcaire à Rutshuru

Un conflit oppose deux sociétés de production de ciment autour des concessions riches en calcaire situées à Buvunga, dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

Il s’agit de la société “Nyiragongo Cement” appartenant à Thana Twagirayezu avec la société “Cimenterie du Kivu” CIMENKI de Chirimwami Rwamo Bercky qui se disputent le site de Buvunga.

A travers une note parvenue à Congosauti le samedi 06juin dernier, maître René Kiunda avocat de la société Nyiragongo Cement, a dénoncé “les agissements” de Bercky Chirimwami, Directeur Général de la CIMENKI qui consistent à troubler les intérêts du propriétaire de Nyiragongo Cement afin de l’empêcher de vendre le sac de ciment produit à Goma au prix de 9 dollars.

Il deplore cependant, le fait que la société de Bercky Chirimwami aurait mené des démarches pour empêcher à Thana d’obtenir un acte de vente de 35 hectares à Nyabiriye par la société domaine de Katale juste après avoir déposé le montant convenu avec le vendeur. Il fustige le comportement de Becky pour avoir contesté l’achat des 3 hectares opéré par Thana Twagira Yezu auprès de la population à Nyahanga en présentant un acte de cession coutumière.

Contacté par la rédaction, l’avocat conseil de la société CIMENKI, Me Eric Birindwa a fait savoir par contre qu’il n’existe aucun différent foncier entre Thana Tyagirayezu et Bercky Chirimwami sur les sites de Nyabirehe et Nyahanga couverts par un titre minier et foncier au nom de son client.

Il précise que son client détient des titres sur le site de Buvunga avant d’exprimer son étonnement suite à une fuite en avance et agitations de la part du conseil de Nyiragongo Cement en attendant la décision du tribunal.

“ On ne peut pas procéder à la recherche ou à l’exploitation du calcaire en se fondant sur un titre foncier. la recherche et l’exploitation sont régies par une loi particulière, à Buvunga monsieur Thana veut contraindre la société domaine de Katale à lui vendre sa concession or la vente est régie par le code civil congolais livre III, vous ne pouvez pas contraindre quelqu’un à vous vendre son bien , en droit privé c’est l’autonomie de volonté qui prime et mon client qui a un titre minier de Buvunga a déjà aussi sollicité auprès du domaine du Katale la concession” a dit Me Eric Birindwa, avocat de la CIMENKI

Rappelons qu’une plainte contre Bercky avait été déposée il ya plusieurs mois au parquet général de Goma et après instruction cette instance judicaire avait décidé de classer le dossier sans suite pour faits non établis. Par la suite le patron de Nyiragongo Cement avait saisi le tribunal de grande instance de Goma et dans ce dossier, était attrait en justice le domaine de Katale pour que cette société lui vende une partie de la concession de Buvunga. Jusqu’à ce jour ces deux sociétés attendent la décision du tribunal pour les départager.

Rédaction

Related Articles