La SOCOC poursuit sans relâche les travaux de voirie à Goma et Bukavu

La SOCOC poursuit sans relâche les travaux de voirie à Goma et Bukavu

C’est une satisfaction totale de la population du Nord-Kivu et Sud-Kivu de constater la poursuite sans relâche des travaux par la SOCOC malgré l’arrestation provisoire de son Directeur Général Monsieur Modeste Makabuza. Les foules qui ont suivi les Gouverneurs du Nord-Kivu et Sud-Kivu lors des dernières descentes sur terrain ont encore élevé la Société Congolaise de Construction (SOCOC) dont son Directeur Général, arrêté et transféré à Kinshasa, sa libération est attendue imminemment.

A Goma, les avenues Lyn-Lusi, des Orchidées, du Musée,… et à Bukavu l’avenue Patrice Emery Lumumba, sont revêtues des peaux neuves à la satisfaction totale de la population et des membres de la société civile descendus sur terrain. La SOCOC Sarl est le modèle à suivre de partenariat public-privé avait déclaré par le Ministre des Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction, lors de la cérémonie de signature de la convention du 22 Avril 2019 et SOCOC.

L’opinion le sait déjà que les ouvrages que réalise la SOCOC à Goma (Nord-Kivu) et à Bukavu (Sud-Kivu) découlent de la convention sur base des préfinancements de cette société exécutante et qui se fait payer sur présentation des factures auprès du Gouvernement, avait dévoilé le Conseil d’un des actionnaires de cette entreprise, dans un communiqué rendu public le 16 Avril 2020.

Selon une source digne de foi à la présidence de la République, c’est le Chef de l’Etat qui, après avoir reçu en audience les hommes d’affaires du Nord-Kivu, lors de son séjour à Kigali à la conférence africaine sur les investissements, avait exprimé sa détermination à utiliser l’expertise nationale, connaissant les actions remarquables de la Fédération des Entreprises du Congo du Nord-Kivu et de la SOCOC Sarl dans ce secteur des infrastructures.

Toute personne peut imaginer la fierté des actionnaires de SOCOC Sarl d’avoir été conviés par le Président de la République lui-même, participer à son programme de 100jours et ses actions, au profit de la population congolaise.

A ce jour, aucune faille ou retard n’est reprochable à la SOCOC Sarl dans l’avancement des travaux, par rapport aux payements reçus. Le Directeur Général de la SOCOC Sarl Monsieur Modeste MAKABUZA, arrêté le 18 Avril 2020 et transféré le même jour à Kinshasa pour y être confronté aux hauts responsables des entreprises publiques partenaires les Fonds National d’Entretien Routier (FONER) et l’Office des Voiries et Drainage (OVD) est attendu à Goma en début de semaine.

La SOCOC Sarl na pas stoppé, la poursuite des travaux sur toutes les voiries de Goma et de Bukavu en signe de protestation et ce, malgré cet état d’arrestation provisoire de son Directeur Général. Les personnes interrogées à Goma et Bukavu ont dénoncé non sans regret, l’arrestation d’une personne honnête et engagée de contribuer à participer à la reconstruction de son pays en général et l’amélioration des infrastructures du Nord-Kivu et Sud-Kivu en particulier.

C’est comme une façon de punir et décourager les bonnes volontés. Il reste en République Démocratique du Congo que le principe sacro-saint  la liberté est la règle et l’arrestation l’exception soit respecté tant à l’égard des opérateurs économiques quà toute personne, même à la phase d’enquête ou de confrontation des personnes présumées coupables.

Related Articles