Nord-Kivu : Des jeunes et femmes entrepreneurs édifiés sur le projet d’appui au développement des micro,petites et moyennes entreprises

Nord-Kivu : Des jeunes et femmes entrepreneurs édifiés sur le projet d’appui au développement des micro,petites et moyennes entreprises

L’unité Nationale de Coordination du Projet d’Appui au Développement des Micro, Petites et Moyennes Entreprises, (PADMPME) a débuté mardi 7 juillet une série des matinées d’information en faveur des entrepreneurs sur l’évolution du projet de développement des micro, petites et moyennes entreprises à Goma.

D’après Esther Kalonda, point focal de ce projet à Goma, il était question de réunir les jeunes et femmes entrepreneurs évoluant dans différents domaines pour éclairer la lanterne par rapport aux enjeux du PADMPME et apporter une lumière sur l’accès aux bénéfices de ce projet, 5 mois après son lancement à Lubumbashi au mois de février dernier.

“ C’est depuis le mois de février que le projet a été lancé officiellement à Lubumbashi et vu la situation sanitaire actuelle, elle nous a empêché de faire mener certaines activités notamment la mise en œuvre du projet et il ya eu plusieurs inquiétudes de la part des entrepreneurs. Il était question pour nous d’informer les entrepreneurs l’évolution de notre projet depuis son lancement »,a-t-elle déclaré.

A travers ce projet, les entrepreneurs pourront bénéficier des fonds pour le démarrage et l’accompagnement de leurs activités.

A en croire Esther Kalonda, pour avoir l’accès à ce financement, il faudra que la personne soit capable de mettre en place son entreprise et ait un projet de création d’emploi.

De son côté, le commissaire général en charge de la promotion des investissements, l’entrepreneuriat et la bonne gouvernance au Nord-Kivu, Bembeleza Kiza Patient a lancé un appel aux jeunes entrepreneurs de Goma à se préparer pour bénéficier des subventions prévues dans le cadre de ce projet.

“ Nous savons qu’il ya de ces jeunes qui ont lancé leurs initiatives en terme d’entrepreneuriat mais qui ne savent pas s’épanouir, se developer suite à l’insuffisance de leurs capitaux et l’accès au crédit par ces catégories d’entreprises est limitees au niveau des banques parce qu’on exige des garanties matériels. c’est une façon de l’exclure afin de ne pas accéder au crédit », a-t-il déclaré.

Il invite les jeunes entrepreneurs qui font partie des incubateurs ou pas de s’apprêter et préparer leurs projets afin que lorsque l’offre sera lancée que la ville de Goma bénéficie le gros de ce financement.

Rappelons que le Projet d’Appuie au Développement des Micro, Petites et Moyennes Entreprises a été mis en place par le gouvernement congolais avec le financement de la Banque Mondiale pour appuyer les entrepreneurs des secteurs productifs de l’agro-transformation, l’industrie légère et services à forte valeur ajoutée.

Ce projet financé à la hauteur de 100 millions de dollars américains développe ses activités sur les villes de Kinshasa, Matadi, Lubumbashi et Goma.

Fidèle Kitsa

Related Articles