RDC: La FEC plaide pour la création d’un fonds de soutien aux entreprises touchées par la COVID-19

RDC: La FEC plaide pour la création d’un fonds de soutien aux entreprises touchées par la COVID-19

La Fédération des Entreprises du Congo (FEC) a rendu public le 18 mai dernier les résultats de son enquête visant à mesurer les effets du Coronavirus sur les activités économiques en République Démocratique du Congo.

D’après ce rapport, la covid-19 a engendré une crise économique et financière à la suite des mesures prises par le gouvernement pour limiter la propagation de cette pandémie. Certaines entreprises ont cependant été contrait à arrêter leurs activités et d’autres ont suspendu leurs investissements.

“ 21% des entreprises ont arrêté leurs activités à la suite du COVID-19, 41% des entreprises ont suspendu leurs investissements, 14% des entreprises ont enregistré des pertes sur leurs activités évaluées à plus de 75% du chiffre d’affaires de l’année antérieure et 53% pour les pertes comprises entre 10% et 50% du chiffre d’affaires réalisé en 2019, 16% des entreprises ont suspendu les contrats de travail avec leur personnel alors que 21% sont restés avec moins de la moitié des effectifs, 36% des entreprises ne sont pas à mesure d’honorer leurs charges fiscales et 39% en incapacité de payer les salaires au personnel, 81% des entreprises proposent d’alléger la fiscalité pour relancer les activités économiques post covid-19, 63% des entreprises demandent la création d’un fonds de soutien aux entreprises touchées par le Covid-19 ”, peut-on lire dans cette étude de la FEC

Par rapport à l’effectif du personnel, cette chambre de commerce fait savoir qu’une entreprise sur dix n’a pas maintenu son effectif du personnel à la suite de la COVID-19 à cause de l’arrêt de ses activités, 21% des entreprises ont réduit de plus de moitié leurs effectifs contre 13% qui ont gardé plus de la moitié.

Les secteurs d’activités fortement touchés par la pandémie au pays sont entre autre les agence de voyage et de tourisme, HORECA, producteurs et distributeurs des boissons et compagnie d’aviation.

Pour relancer les activités économiques, la Fédération des Entreprises du Congo indiqué que 81% des entreprises enquêtées demandent un allégement de la fiscalité pour faciliter la relance de leurs activités.

À cela, ils estiment qu’il y a nécessité de procéder à la création d’un fonds de soutien aux entreprise touchées par la covid-19 est proposée par 63% d’entreprises.

D’autres ont proposé au gouvernement de stimuler la production locale, assouplir les facilités à l’importation, payer la dette intérieure, éradiquer les tracasseries auprès des entreprises, faciliter la mise en chômage du personnel, suspendre le remboursement des dettes auprès des banques et le paiement de l’IPR.

Rappelons que 103 chefs d’entreprises et hauts responsables ont pris part à cette étude qui a porté sur 8 provinces avec une forte représentation de la Ville de Kinshasa.

Rachid Kasongo

Related Articles