Nord-Kivu : PADMPME annonce l’enregistrement ce lundi des femmes entrepreneurs pour la formation en initiative personnelle

Nord-Kivu : PADMPME annonce l’enregistrement ce lundi des femmes entrepreneurs pour la formation en initiative personnelle

Le Projet d’Appui au Développement des Micro, Petites et Moyennes Entreprises (PADMPME) a annoncé mercredi 19 août, le lancement de l’enregistrement des femmes entrepreneurs pour la formation en initiative personnelle à partir du lundi 24 août prochain à Goma, au Nord-Kivu.

A travers un message parvenu à Congosauti.com, ce programme d’appui aux jeunes et femmes entrepreneurs précise qu’une mission de l’unité nationale de coordination du PADMPME est déjà à Goma pour cette activité.

Cette formation vise à accompagner les femmes entrepreneurs dans leur différents projets de développement en ce qui concerne “ le renforcement des capacités fondées sur l’auto-détermination, le comportement persévérant face aux obstacles et l’orientation vers l’avenir”.

« La campagne d’enregistrement des femmes de Goma s’étendra du lundi 24 août au dimanche 6 septembre soit deux semaines, sur vingt sites disséminés dans toute la ville. Elle vise au minimum l’identification et l’enregistrement de 6000 femmes en auto-entreprise, les entrepreneures, les commerçantes et même les jeunes filles âgées d’au moins 18 ans. Une sélection aléatoire se fera, à l’issue d’un tirage au sort, pour retenir 1800 femmes qui seront assignées dans les trois groupes selon les variantes retenues : FIP pour femme seule, FIP pour femme et conjoint, et enfin un troisième groupe qui n’aura ni FIP ni subvention au moment de l’étude. Ce dernier groupe, dédié au contrôle, bénéficiera de la formation et de la subvention dans une autre phase», renseigne le projet PADMPME.

A ce jour, la date de la formation n’est pas encore rendue public, cependant la formation des formateurs est prévue au mois d’octobre à Goma et Lubumbashi.

Rappelons que le Projet d’Appuie au Développement des Micro, Petites et Moyennes Entreprises a été mis en place par le gouvernement congolais avec le financement de la Banque Mondiale pour appuyer les entrepreneurs des secteurs productifs de l’agro-transformation, l’industrie légère et services à forte valeur ajoutée.

Ce projet financé à la hauteur de 100 millions de dollars américains développe ses activités sur les villes de Kinshasa, Matadi, Lubumbashi et Goma.

Roland Mambi

Related Articles