Nord-Kivu/Covid-19 : le gouvernement provincial met en garde les opérateurs économiques qui tenteraient de hausser les prix des produits sur le marché

Nord-Kivu/Covid-19 : le gouvernement provincial met en garde les opérateurs économiques qui tenteraient de hausser les prix des produits sur le marché

Le gouverneur de province, Carly Nzanzu Kasivitia a signé, mardi 19 mai 2020, un arrêté portant application des mesures relatives à la contingence et la riposte contre la Covid-19 au Nord-Kivu.

Par ailleurs, le chef de l’exécutif provincial a mis en garde les opérateurs économiques qui profiteraient de cette période de la crise sanitaire pour multiplier leurs bénéfices en haussant les prix des certains produits.

En outre, il a annoncé l’isolement de la ville de Goma de l’intérieur de la province à partir de ce mercredi 20 mai pour une durée de 14 jours. A cela, le port obligatoire des masques dans les lieux publics.

“Il est interdit à tout opérateur économique de procéder à l’augmentation des prix sans avoir présenter préalablement sa structure des prix au Ministre provincial ayant en charge l’économie.“ peut-on lire dans cet arrêté

Le gouvernement provincial a cependant, annoncé des amendes contre tout ceux-là qui ne vont pas observer les mesures prises pour limiter la contamination de la COVID-19. Des contrevenants seront portés au double avec possibilité de fermeture de l’activité.

Voici les montants pour les amendes qui seront infligées aux contrevenants à ces dispositions de l’autorité provinciale:

  • Personne physique 20 milles francs congolais à 200 milles francs congolais ;
  • Terrasses 100 milles francs congolais à 250 milles francs congolais ;
  • Bars 150 milles francs congolais à 1 million des francs Congolais ;
  • Nigth Club , 200 milles francs congolais à 200 millions des francs congolais
  • salles de fête , 500 milles francs congolais à 5 millions des francs Congolais ;
  • Super marchés 500 milles francs congolais à 10 millions des francs Congolais ;
  • Magazins , 500 milles francs congolais à 10 millions des francs Congolais
  • Funérariums 500 milles francs congolais à 5 millions des francs Congolais ;
  • Concessions religieuses 150 milles francs congolais à 10 millions des francs Congolais ;
  • Transports en commun , Grand bus 100 milles francs congolais à 500 milles francs congolais, mini-bus 100 milles francs à 250 milles francs congolais, taxi bus 80 milles francs congolais à 250 milles francs congolais, taxi voitures 60 milles francs congolais à 200 milles francs congolais, tricycles et motos 15 milles francs congolais à 75 milles francs congolais , canons rapides 125 milles francs congolais à 10 millions des francs Congolais, avions petits porteurs 1 million des francs Congolais à 20 millions des francs Congolais, bateaux 10 millions des francs Congolais à 50 millions des francs Congolais ;
  • Entreprises et autres services commerciaux industriels, 5 millions des francs Congolais à 20 millions des francs Congolais ;

Augmentation injustifiée des prix des produits :

  • petits commerçants, 50 milles francs congolais à 500 milles francs congolais
  • patentins , 200 milles francs congolais à 1 million des francs Congolais ;
  • Grands commerçants , 1 million des francs Congolais à 20 millions des francs Congolais.

La Rédaction

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *