RDC: Julien Paluku annonce la relance “dans l’urgence” de la Cimenterie Nationale de Kimpese

RDC: Julien Paluku annonce la relance “dans l’urgence” de la Cimenterie Nationale de Kimpese

Le ministre de l’industrie, Julien Paluku a visité lundi 22 juin 2020 la Cimenterie Nationale (CINAT) créée en 1971 et tombée en faillite depuis 2011 à Kimpese, dans le Kongo Central.

Après la visite de son usine ayant une capacité de production de 300 mille tonnes et la carrière dont l’évaluation est estimée à près de 18 millions de tonnes des calcaires avec une possibilité d’exploitation de 60 ans, Julien Paluku a annoncé la relance “dans l’urgence” de la CINAT.

Pour lui, cette relance permettra d’augmenter la capacité de production du ciment en République Démocratique du Congo et à créer des emplois.

“ Le gouvernement a estimé que parmi les entreprises à relancer urgemment, il y a la cimenterie nationale. Le gouvernement va recevoir le rapport que je vais produire pour motiver la relance urgente de cette unité de production qui emploie plus de 200 personnes mais qui au delà de l’emploi participe a la reconstruction de ce pays. Avec le ciment qui sera produit à Kimpese au prix moyen de 5$, ça peut aider facilement a reconstruire cette province y compris la province de Kinshasa et même les routes, au lieu d’importer des bitumes dont le coût au kilomètre vaut un million de dollars, si le ciment est produit à 5$ le sac on peut même réduire le coût de construction de nos routes”, a dit Julien Paluku.

Par ailleurs, il a également annoncé la relance de la Cimenterie de Maïko à Kisangani et la Cimenterie de Kalemie pour avoir des unités de production dans chaque zone géographique capables de participer à la reconstruction du pays.

Ce membre du gouvernement a également échangé le même jour avec le comité de gestion y compris les travailleurs de cette société qui ont exprimé leur satisfaction de l’engagement du gouvernement à relancer les activités de la CINAT.

Fidèle Kitsa

Related Articles