ActualitésSociété

RDC: Le gouvernement appelé à considérer les actions qui favorisent les libertés des citoyens sur Internet

397vues

La ville de Goma a abrité pendant deux jours soit du lundi 18 au mardi 19 novembre 2019 la deuxième édition de « Hakiconf », une conférence internationale qui a réuni des représentants des organisations de la société civile, des journalistes, des chercheurs, des avocats ainsi que des étudiants venus de la République Démocratique du Congo et différents pays de l’Afrique, pour échanger sur l’apport du numérique dans la promotion des droits des citoyens.

Arsène Tungali, Directeur exécutif de l’organisation non gouvernementale Rudi International a dit sa satisfaction d’avoir, pour cette édition réussi à inclure certains décideurs pour réfléchir ensemble sur le liens entre les droits de l’homme et le numérique.

Il a par ailleurs appelé le gouvernement à considérer les actions qui favorisent les libertés des citoyens sur Internet et a pousser en avant les mesures qui encouragent la connectivité, l’accès et la qualité de la connexion internet à travers les entreprises de télécommunications et les fournisseurs de l’Internet.

« C’est un succès par rapport à l’édition précédente à cause de la présence des autorités politico administratives et nous avons fait la déclaration finale qui a été remise à la ministre provinciale ayant les PTNTIC dans ses attributions. Le plaidoyer est tourné vers le gouvernement de considérer les actions qui favorisent les libertés sur les citoyens et amener les citoyens a mieux utiliser internet mais aussi, les participants ont dans leur déclaration encouragé le gouvernement à considérer les actions et les mesures qui encouragent la connectivité, l’accès et la qualité de la connexion internet à travers les entreprises de télécommunications et tous les fournisseurs de l’Internet » a déclaré Arsène Tungali

Il a aussi précisé que leur plaidoyer va continuer toujours dans le sens du respect des libertés des citoyens, et à encourager le gouvernement congolais à respecter les droits du citoyen en s’impliquant dans les actions qui vont dans la sens du développement du numérique.

Parmi les modérateurs, Frumence Boroto venu de Lubumbashi pense que la régulation du secteur du numérique nécessite l’implication de tous a travers le sens de que doivent avoir les utilisateurs ainsi que la législation de ce secteur par les autorités congolaises.

« L’Internet n’est pas un danger, c’est l’usage que nous en faisons qui est dangereux. Dans la société, nous devons utiliser Internet d’une manière responsable,il est donc important de bien se comporter en ligne, car les conséquences de nos activités virtuelles sont pratiquement les mêmes que ce que nous faisons dans la vie courant de chaque jour. Au gouvernement de mettre en place des lois qui régissent le secteur afin d’éviter toute sorte de dépravation, qu’il facilite la mise en place des infrastructures. » a dit Frumence Boroto

Pour cette édition, le thème central de la conférence HakiConf était « Vers la reconstruction d’une idée commune sur la protection des droits numériques en RDC »

Kitsa Tukinalwa

Laisser un commentaire