OCDE Forum minings Paris: Faire lever les restrictions UE & USA improfitables aux congolais

OCDE Forum Minings Paris 2024, Opinion dominante sur l’absence des intérêts socio-économiques et sécuritaires des congolais eu égard aux décisions, mesures, sanctions ou les directives de l’union européenne et l’OFAC USA.

Déjà les années 2017 et 2018, 40 ONGs de la société civile congolaise réunies à Goma ont lancé une journée de réflexion sur la démarche de négocier avec l’Union européenne et les États Unis d’Amérique visant à faire lever les restrictions, mesures et sanctions sur les minerais congolais en vue de favoriser la création des richesses sur le don géologique de la bonté de Dieu pour que les minerais servent de progrès socio-économique de hausser le bien être, combattre la faim endémique, la pauvreté, chômage considérées comme base des groupes armés, insécurité en RDC et dans la région des Grands Lacs africains.

Que l’UE et les USA acceptent un fonds compensatoire sous forme d’un PLAN MARSHALL de reconstruction de la RDC et favoriser en contrepartie un commerce liberalisé des minerais congolais en RDC et dans la région des Grands Lacs africains car les échanges et commerce interetatiques entre les états permettront de dissiper les méfiances et malentendus entre ces États.

Ces mesures injustes des restrictions de viser des opérateurs qui peuvent apporter l’argent dans les banques congolaises et région mais aussi créer des emplois aboutissent aux termes contre le progrès socio-économiq de la RDC par les vocabulaires truqués des minerais congolais sales, minerais de conflits et minerais de sang alors que c’est une manipulation par la tracabilité seulement en RDC.

« L’autre gravité manifeste consistant de faire renforcer les mécanismes de tracabilite, visera ou viser, sanctionner certains investisseurs, multiplier les services intervenants dans la chaîne d’approvisionnement miniers, innombrables papiers administratifs plus divers frais et hausses tarifaires à l’exportation par rapport aux pays de la région, pouvant ainsi faciliter la fraude et l’établissement des entreprises aux frontières des pays voisins », a déclaré le Bâtonnier Dunia Joseph qui participe à ce forum de l’organisation pour la Coopération et le développement Économique.

OCDE 2024 est appelée à considérer l’appel insistant de ces ONGs de la société civile congolaise en levant toutes les restrictions, mesures directives et sanctions injustes qui bloquent le progrès et faire hésiter les investisseurs courageux et créateurs d’emplois hésitant d’être traités injustement par l’UE et les USA au même titre que les marchands de la drogue, armés ou Alqaida alors que les minerais sont une richesse et pas un malheur que Dieu aurait infligé aux congolais.

Le scandale de Qatargate devait susciter l’UE&USA de lancer des enquêtes parlementaires sur les fonds aux ONGs de l’UE et les USA reviennent dans ces pays, comme argent sale ou blanchiment des capitaux au détriment des populations congolaise ou les creuseurs miniers artisanaux qui n’ont rien gagné de ces restrictions, mesures, directives, sanctions de l’Union européenne et États-Unis.

Articles récents

Articles similaires

Articles similaires

Articles récents

Retrouvez Congo Sauti sur les réseaux !