Nord-Kivu - Rugari : Les vaches qui vadrouillent parmi les causes de la famine

Nord-Kivu - Rugari : Les vaches qui vadrouillent parmi les causes de la famine

Rugari est un groupement du territoire de Rutshuru, en province du Nord-Kivu composé par 5 localités notamment Mugora, Kigarama, Nyamagana, Mugwat et Bisoko.

Avec  une population principalement agricultrice, dans ce groupement sont cultivés les haricots, le sorgho, le maïs, la pomme de terre, la patate douce ainsi que la colocase mais malgré toute cette diversité des cultures, la production est toujours déficitaire à cause du manque des moyens financiers de la population pour acceder aux engrais pour fertiliser le sol mais également les vaches qui errent ca et la a la recherche de l’herbe a brouter.

Les herbes fraiches des pâturages de ce groupement constituent depuis un temps le principal festin des vaches de Rugari. A la grande déception de tous, les champs des populations locales sont aussi devenus la cible de ces betails qui ravagent les différentes cultures.

Les populations locales regrettent le fait que ces vaches qui errent ca-et-la ravagent leurs champs, situation qui fait désormais partie des causes de la faim dans ce groupement situé à près de 50 kilomètres de la ville de Goma.

Ces habitants regrettent entre autre le fait que les autorités locales ne se soucient pas de leurs lamentations qui, après moult alertes rien n’est établi comme réponse face à cette situation.

« Nos cultures sont ravagées par les vaches non contrôlées, différents pasteurs de Rugari ne se soucient pas de leurs bétails, comme ici vous voyez nos haricots fins prêt pour la récolte se sont vus détruits, ces vaches sont responsables de la famine ici chez nous et elles nous paupérisent. Nous avons a tout pris informer nos autorités pour régler cette affaire mais rien n’est fait.» se lamentent les populations locales.

Les éleveurs à leur tour ont nié toutes ces allégations portées contre eux, arguant que les bétails qui ravagent les champs dans ce groupement ne sont pas identifiés.

Pendant ce temps le prix des denrées alimentaires en provenance de Rugari notamment les haricots, maïs, sorgho est revu à la hausse sur les marchés, la famine se tient à la porte des agglomérations telles que Goma, Bukavu et Rutshuru.

Fidèle Kitsa