Goma: Les ravisseurs exigent une rançon de 6 000 USD pour la libération d’un étudiant enlevé.

10 Views

Un étudiant de l’Université de la paix (Unip) du nom de Junior Mwanangoy a été enlevé par des personnes jusque-là inconnues l’après-midi du dimanche 7avril 2019 à Goma (Nord-Kivu). par Fidele KITSA https://twitter.com/fidele_kitsa

Les ravisseurs exigent une rançon de 6 000 USD pour sa libération, ce qui suscité la colère auprès de certains étudiants qui ont descendu dans les rues de Goma ce mercredi pour manifester contre le kidnapping de l’un de leurs.

Ils disent ainsi vouloir interpeller le maire de la ville à assurer la sécurité de sa population et à dénicher tous ces kidnappeurs qui se sont infiltrés pour opérer dans la ville de Goma.

Ces étudiants avec des calicots et tableaux, scandant des chansons s’insurgent contre le silence des autorités dans l’affaire «kidnapping » en ville de Goma qui, selon eux plus les jours avancent plus la situation s’empire davantage.

«Les étudiants sont dans la rue pour dénoncer l’enlèvement de notre camarade kidnappé depuis le dimanche vers 16 heures et les ravisseurs avertis 6 000 USD pour le relâcher. C’est depuis un moment que beaucoup d’étudiants sont en train d’être enlevés et que nous avons constaté que c’est une situation qui a commencé à prendre de l’ampleur dans le milieu universitaire c’est pourquoi les étudiants se sont dit que ce n’est pas bon de rester silencieux et passif sans dénonciation avant le temps en pratique qui envahit le milieu universitaire pour que les autorités interviennent en toute urgence. »a dit Stéphane Mathe, président du comité interuniversitaire de Goma

Apres avoir été reçu par le maire adjoint de la ville de Goma, Juvénal Ndabereye qui leur a promis l’implication des autorités locales pour que soit retrouvé cet étudiant en troisième année de graduat en Droit à l’Unip enlevé, ces étudiants ont donné un ultimatum au patron de la ville si une fois leur camarade n’est pas retrouvé d’entreprendre des actions de grande envergure.

3 thoughts on “Goma: Les ravisseurs exigent une rançon de 6 000 USD pour la libération d’un étudiant enlevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *