Goma : Le ministère MAARI lance officiellement la campagne « Allons tous à l’école» en faveur des enfants vulnérables et démunis.

11 Views

Dans la visée de compatir avec les enfants des familles dépourvues de moyens sur l’aspect éducationnel, le Ministère d’Accompagnement, d’Aide et de Relation pour l’Impact (Maari) a lancé officiellement la campagne «Allons tous à l’école» ce mardi 30 avril 2019 à Goma.

Pour Benjamin Moke Pungi responsable de ce ministère, cette campagne vise à redonner espoir à tous les enfants et autres démunis en leur témoignant de l’amour, après avoir identifié les besoins de ses contemporains, il est toujours important d’intervenir et être une solution pour ceux-ci, chose qui, selon lui, donne un sens à la chrétienté, « Nous avons initié cette campagne parce que nous savons que chacun de nous a la responsabilité d’aider ceux-là qui sont en difficulté, la grande vision de cette campagne est de témoigner l’amour pour les prochains, c’est illogique que l’on reste indiffèrent après avoir compris les difficultés de l’autre, étant chrétien nous avons la responsabilité de faire les biens, c’est une façon aussi de témoigner christ, nous voulons que chaque personne s’y implique pour donner le meilleur de lui-même.»


Pourquoi Associer les hommes de DIEU en premier ?

L’évangéliste Benjamin moke souligne que le choix des hommes de DIEU à ce jour du lancement n’était pas hasardeux, selon lui ce choix était significatif « ce n’est pas pour rien que nous avons appelé les serviteurs de Dieu à ce jour du lancement, tous nous savons qu’ils sont leaders et gèrent plusieurs foules, nous pensons qu’ils peuvent facilement faire comprendre aux fidèles le bien-fondé de cette campagne, étant un ministère chrétien c’était raisonnable d’associer ces hommes en premier, nous n’allons pas nous arrêter à ce niveau, les autres couches de la population seront sensibilisées, ce n’est qu’un début et personne n’est oubliée, à la fin nous espérons que le message sera compris par plus d’un interlocuteur», a-t-il souligné


Il a également precisé que les appuis venus de part et d’autres feront que l’ultime visée de cette campagne produise de résultats satisfaisant «cette campagne ne concerne pas une seule personne, nous voulons que chacun puisse nous soutenir, nous commençons la campagne tôt pour amener les familles, toutes les associations, toutes les couches sociales à appuyer l’idée et que nous parvenions à témoigner l’amour pour le voisin, pour le prochain.»


Les serviteurs qui ont pris part à cette activité n’ont pas dissimulé leur jouissance, Pour Banyene Bulere révérend pasteur de la 8ème Cepac la source, cette campagne doit être soutenue d’autant plus qu’elle touche un grand problème inquiétant plus d’une personne « pour moi c’est une grande joie du fait que cette vision de MAARI touche nos cœurs nous comme serviteurs de DIEU, l’Eglise n’est pas seulement là pour évangéliser les âmes, elle doit aussi se préoccuper des problèmes sociaux de tous les fidèles, je suis prêt à soutenir cette vision et j’appelle les autres à faire de même»


Cette campagne diminuerait le taux d’analphabétisme


Le Pasteur Banyene Bulere n’a pas hésité à expliquer à sa manière ce qu’il qualifie d’un apport sur le plan social « notre pays a plus d’un problème, plusieurs enfants sont intelligents, malheureusement ils sont issus de familles pauvres et deviennent incapables d’aller à l’école, aujourd’hui nous sommes contents de MAARI qui apporte la solution à ce problème lié à l’analphabétisme, pour que cette action bénéfique pour plusieurs personnes, nous pensons que les soutiens venus de tout coté feraient que le sourire soit redonné à plusieurs personnes » a-t-il indiqué


Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *