Goma : La morgue de l’hôpital provincial du Nord-Kivu ne peut-elle pas être déplacée ?

298 Views

C’est à moins de 10 mètres de la route nationale numéro 2 (RN2) entre Goma et Saké, dans la province du Nord Kivu que se situe le bâtiment abritant la morgue de l’hôpital provincial du Nord-Kivu. C’est un embouteillage sans pareil qui s’observe chaque fois devant cette morgue. Des véhicules gênent la circulation, la route devient étroite, la circulation bloquée momentanément pour laisser passage aux véhicules des services funèbres.

Des personnes meurent à Goma, presque chaque jour. La morgue de l’hôpital provincial du Nord-Kivu est donc en activité tous les jours et en tout temps, qu’il s’agisse du dépôt ou de retrait des corps sans vie. Cet endroit est donc assez mouvementé. Des véhicules funèbres et privées des marques différentes y stationnent chaque fois qu’une opération de retrait de corps se fait, sans compter les foules des personnes qui viennent accompagner leur être cher à son dernier demeure. La morgue n’ayant pas assez d’espace ou de parking d’accueil, ces foules de monde et véhicules stationnent sur la voie piétonnière de la route ou carrément sur la chaussée, gênant ainsi la circulation sur la nationale numéro 2.

« Devant cette morgue, chaque fois qu’on vient retirer un corps, c’est l’embouteillage, vous pouvez faire même plus de 30 minutes entrain de patienter que le véhicule funèbre et d’autres véhicules qui l’accompagnent. Certes, nous compatissons avec eux mais le temps qu’ils prennent pour faire des manœuvres afin de libérer l’espace, nous pénalise », nous a confié un conducteur de bus bloqué dans l’embouteillage de ce vendredi 20 septembre aux environs de 11hoo.

Des véhicules stationnés devant cette morgue pendant même toute une demie journée occasionnent des accidents signalent les usagers de la route. « Tous les jours il y a des embouteillages par ici, il ne se passe un jour sans que soit enregistré un embouteillage, des accidents se font voir même ici. Lorsque les gens viennent prendre le corps ici, certains barricadent la route sans le savoir et lorsque nous les interpellons ils nous disent qu’ils sont émotionnés », se lamente un taximen moto sous un ton de colère.

Cette morgue favoriserait la perturbation de la circulation. Elle mérite d’être installée dans un espace calme et large qui permettra aux survivant de pleurer calmement leur être cher.

Fidèle Kitsa

1 thought on “Goma : La morgue de l’hôpital provincial du Nord-Kivu ne peut-elle pas être déplacée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aviez-vous lu ça?