Déclaration de vigilance de la société civile congolaise aux promesses des actions du président congolais FATSHI hors le budget national.

Déclaration de vigilance de la société civile congolaise aux promesses des actions du président congolais FATSHI hors le budget national.

 

La société civile congolaise demeure vigilante à la gouvernance de la coalition CASH et FCC. Réagissant à la présentation du programme de 100 jours du président Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, un activiste des droits de l’homme a réagi.

Dans une interview accordée à la radio des Nations Unies en République Démocratique du Congo, Radio Okapi le 4mars 2019 bâtonnier Dunia Joseph a encouragé les membres de la société civile de demeurer vigilants et faire décourager le fanatisme politique, le tribalisme politique a la base du clientélisme politique et de corruption.

Pour cet éminent militant des droits de l’homme et membre de la PDH, il est intéressant que le nouveau chef de l’Etat Felix Antoine Tshisekedi présente son programme devant le parlement et éviter des actions ou interventions parallèles a l’exécution du budget.

Dunia Joseph a relevé que les actions du président, hors le budget favorisent la prolifération des commissions parallèles au gouvernement, la corruption et les détournements.

« En Afrique, il arrive que les dépenses , les dons du président ou de la première dame dépassent de loin les dépenses prévues dans le budget national » a-t-il martelé

Ecoutez le batonnier Dunia Joseph dans ce dossier realisé par la radio des Nations Unies en RDCongo, Radio Okapi.

https://m.soundcloud.com/user-548167981/dunia-ruyenzi-et-les-promesses-des-actions-du-president-congolais-fatshi-hors-le-budget-national

Fidèle Kitsa