ActualitésSociété

Goma: La population appelée à l’observance des mesures d’hygiène jusqu’à ce que le gouvernement déclare la fin de Ebola

89vues

L’équipe de riposte de la maladie à virus Ebola encourage la population de la ville de Goma de continuer à observer les mesures d’hygiène jusqu’à ce que le gouvernement congolais déclare la fin de l’épidémie.

Dans une interview accordée à Congosauti, le chef de la sous commission communication au sein de la sous coordination de lutte contre Ebola, Éric Kitsa Kalobera a précisé que les efforts continuent à être consentis pour qu’aucun nouveau cas confirmé soit déclaré dans le chef lieu de la province Nord-Kivu.

Il indique que l’éradication totale de cette maladie dépendra de l’engagement de la population à travers la mobilisation collective. Cette mobilisation nécessité le respect des normes d’hygiène recommandées à savoir le lavage régulier des mains, éviter de se saluer avec les mains à cela, amener tout cas suspect très tôt auprès d’une structure sanitaire.

« Comme on n’a pas déclaré la fin de l’épidémie nous devons être à l’éveil et sous haute surveillance jusqu’au dernier moment où il sera établi que la maladie à virus Ebola est mis hors d’état de nuire, le gouvernement va prononcer un mot par rapport à cela selon les données techniques opérationnelles qui proviennent des terrains mais tant que nous ne sommes pas encore arrivé à cette étape, nous devons toujours respecter les mesures et conseils mis pour nous mettre hors de toute contamination» a dit Éric Kalobera

Il sied de signaler que la semaine dernière des nouveaux cas Ebola étaient signalés à Butembo et Beni après respectivement près de 68 et 28 jours de stabilité.

Pour éviter de contaminer ses proches et toute la communauté, le maire de Butembo avait insisté sur:

  • Le respect des mesures d’hygiène personnelles et collectives partout et à tout moment,
  • L’identification de tout visiteur dans les familles auprès des chefs de quartiers , des cellules, avenues et aux relais communautaires pour qu’ils soient sensibilisés et suivi,
  • La nécessité d’orienter tout malade vers un centre de santé le plus proche et l’orientation volontaire de toute personne qui se reconnaît avoir été en contact avec un malade ou une personne décédée de Ebola vers le CTE pour une prise en charge rapide.

Laisser un commentaire