Opinion

Goma : L’insécurité inquiète au plus haut niveau la population de certains quartiers de la ville

370vues

Depuis un temps les habitants de certains quarties du Nord de la commune de Karisimbi ne peuvent terminer une nuit sans entendre le retentissement des sirènes, sifflets , tambours battantes voire des voix criants au secours.

«40 voleurs », ce terme, dans le quartier Kasika, Mabanga Nord et Majengo ne renvoit pas au titre du roman Alibaba et les 40 voleurs, c’est plutôt l’estimation du nombre des ces bandits qui braquent nuitamment des maisons.

À leur arrivée, Ils emportent tout ce qu’ils peuvent vendre notamment des appareils électroniques, ustensiles de cuisine, habits,sacs et autres.

« En fait, Ils viennent pour vider la maison. Ils viennent véhiculé pour l’opération. Tout d’abord, ils détruisent la porte, ensuite les uns, munis des armes blanches entrent dans la maison et d’autres sécurisent l’endroit à cambrioler. Dans moins de 30 minutes, ils finissent l’opération et partent dans une autre maison et ainsi de suite» explique une fille victime de ce vol nocturne au quartier Mabanga

Une autre victime, c’est une maman habitant dans Lualaba, une avenue du quartier Kasika qui, en relatant les faits à congosauti, précise que ces bandits sont majoritairement jeunes, «s’ils vous rendent visitent, écoutez les et donnez leur ce qu’ils demandent pour qu’ils ne te blessent avec les armes blanches qu’ils emportent.» ajoute-t-elle

Certains jeunes du quartier Kasika eux, envisagent prendre des mesures d’autodéfense et de sécurité si cette situation perdure, alertent ils.

« Dans une ville comme Goma, ces pratiques ne peuvent battre record au regard des soldats de la Polices militaires (PM) et policiers qui font la patrouille. Malheureusement aucun résultat n’est visible. Chers agents de l’ordre, venez donc au secours de ces habitants qui ne savent à quel saint se vouer.» tel est le SOS de ces jeunes.

Isse Sivamwanza Albert

Laisser un commentaire