Connect with us

Congosauti

Nzanzu Kasivita Carly, mérite-t-il la confiance pour gérer le Nord-Kivu?

Congo-Actu

Nzanzu Kasivita Carly, mérite-t-il la confiance pour gérer le Nord-Kivu?

C’est ce jeudi 30 mai 2019 que sera connue la personne qui dirigera la province du Nord-Kivu pendant les cinq prochaines années. Au total 5 candidatures au poste du gouverneur de province ont été retenues et validées par la commission électorale nationale indépendante avant que Me Jean Paul LumbuLumbu se soit retiré de la course. Il s’agit de Nzanzu Kasivita Carly, Muhindo Nzangi Butondo, Tshipasa Venant et Binamungu Théobald qui, l’un parmi eux sera le prochain successeur de Julien Paluku a la tête du Nord-Kivu.

Nous nous sommes intéressés à la vie de l’un de ces candidats gouverneurs, Nzanzu Kasivita Carly pour savoir aussi ses motivations et sa vision pour le gouvernorat de cette province aux multiples défis.

Né le 15 novembre 1975 à Kasisi, groupement Isale Kasongwere, en territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu Nzanzu Kasivita Carly est fils ainé d’une famille de dix enfants dont 5 filles et 5 garçons, issus du père Kambale Melchisédech et de mère Kahambu Justine.

Nzanzu Kasivita a fait ses études primaires à l’école primaire Mbolu, secondaires à l’institut Vayana avant de poursuivre ses études universitaires à l’Université de Goma Unigom où il a obtenu sa licence en Droit privé et judiciaire et c’est en 2011 que ce jeune brillant et appliqué est admis comme avocat au barreau de Goma.

Marié à Kavugho Gentille, ce candidat gouverneur au Nord-Kivu a nourri ses ambitions politiques dès son jeune âge, d’abord candidat députe provincial pour la circonscription électorale de Beni territoire aux élections de 2006 avant d’occuper différents postes ministériels dans le gouvernement provincial du Nord-Kivu que dirigeait Julien Paluku.

Parcours élogieux d’un jeune ministre au Nord-Kivu

En 2011 d’abord, il est nommé provincial de l’agriculture, pêche et élevage ou il a mis toutes ses énergies en marche afin de redorer l’image de ce secteur qui, il y a un temps étaient presque délaissé ensuite ministre provincial des affaires foncières, urbanisme, habitat ,transport et voies de communication. On retiendra de Nzanzu Kasivita Carly l’éradication de la maladie de bananier nommé Wilt bactérien et de la mosaïque africaine du manioc, le rélancement de l’agriculture avec usage des tracteurs, le renforcement des capacités des cultivateurs à travers la multiplicité des séances de sensibilisation et distribution des semences.

Pour les pêcheurs l’octroi des filets de pêche respectant les normes internationales, ses lobbyings et sa participation à la libération des pêcheurs arrêtés en Ouganda et au Rwanda.

Nzanzu Kasivita a consacré plus de son temps pour le développement de la province du Nord-Kivu en prenant part à des multiples séminaires et séances de formation consacrés à l’amélioration de l’agriculture et de l’élevage dans la région Subsaharienne pour l’autosuffisance alimentaire élément sous lequel le bien-être social élémentaire est un rêve, son dynamisme a fait du Nord-Kivu la première province agricole et la meilleure lors de l’évaluation de la campagne agricole de 2013-2014.

en prenant part à des séminaires et séances de formation consacrés à l’amélioration de l’agriculture et de l’élevage dans la région Subsaharienne pour l’autosuffisance alimentaire élément sous lequel le bien-être social élémentaire est un rêve, son dynamisme a fait du Nord-Kivu la première province agricole et la meilleure lors de l’évaluation de la campagne agricole de 2013-2014.

Au Ministère des affaires foncières, il s’est résolument engagé d’une manière pacifique à mettre fin aux conflits fonciers qui, depuis un temps connaissaient une flambée en province du Nord-Kivu en initiant la numérisation du cadastre foncier, un programme récupéré par d’autres provinces de la RDC pour résoudre les conflits liés aux terrains.

Un députe national qui veut être gouverneur de province

Connu par ses paires et sa base de Beni pour un homme, rassembleur et soucieux du bien-être de la population il a été placé en tête des élus nationaux de ce territoire  lors des élections législatives nationales et provinciales du 30 décembre 2018.

Avec son slogan « dire la vérité à son semblable c’est le respecter » ce pacifiste et pacificateur est candidat gouverneur du Nord-Kivu pour le compte du Front commun pour le Congo sous le label « Independant » pour une large cohésion et surtout l’unité et le développement de la province avec sa vision de « faire du Nord-Kivu une province prospère et une oasis de paix où cohabitent toutes les communautés dans la concorde et la complémentarité ».

Fidèle Kitsa

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Congo-Actu

To Top