Connect with us

Congosauti

Viols au Nord-Kivu: Près de 210 cas enregistrés depuis début 2019 à Masisi

Société

Viols au Nord-Kivu: Près de 210 cas enregistrés depuis début 2019 à Masisi

A travers une déclaration signée par Me Nelly Lumbulumbu, le point focal de la plateforme des femmes “Sauti ya mama mukongomani” alerte suite aux exactions dont sont victimes les femmes du territoire de Masisi, dans la province du Nord Kivu, depuis le début de l’année 2019.

Les femmes activistes pour la défense des droits de la femme ainsi que la jeune fille, disent avoir enregistré près de 210 cas de viols sur les femmes et les jeunes filles, perpétrés par les groupes armées ainsi que les civils à Masisi, Kitchanga et Pinga. Selon elles, ces délits sont commis suite aux guerres sans interruption dans la partie Est de la RD Congo, créant ainsi l’exode de la population.

Ces organisations féminines membres de la plateforme “Sauti ya mama mukongomani” s’interrogent des actions entreprises par les autorités congolaises pour la protection des femmes et enfants vivant dans des régions touchées par les conflits armés depuis longues années.

« Cette situation que traverse les femmes et filles dans ma région du Kivu depuis plus de 30 ans pousse les organisations féminines membres de sauti ya mama mukongomani à s’interroger sur l’efficacité des actions entreprises par le gouvernement congolais dans la protection des personnes civiles et enfants vivant dans les zones touchées par les conflits armés», indique leur déclaration.

Cette plateforme demande aux autorités congolaises de «rassurer» la protection à la population en prenant des mesures efficaces, de mener les enquêtes afin de dénicher les exactions contre les femmes dans ces zones et les déférés aux instances judiciaires pour qu’ils répondent de leurs actes, et aux femmes de dénoncer les cas de viols ou tentative de viols, dans leurs zones respectives.

A noter que plusieurs groupes armés sèment terreur et désolation dans le territoire de Masisi, situation qui jusqu’à ce jour, qui inquiète la population locale.

Fidele Kitsa.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Société

To Top