Connect with us

Congosauti

RDC: Scandale des créateurs de faim sur les minerais congolais, les organisations de la société civile se sont prononcées

Société

RDC: Scandale des créateurs de faim sur les minerais congolais, les organisations de la société civile se sont prononcées

C’est un scandale des créateurs de faim sur les minerais congolais qu’ont dénoncé les membres de la société civile congolaise à travers l’ONG PDH réunis a Goma le 27 juillet de l’année dernière.

Ces derniers estiment que les fonds importants des Nations Unies, de l’Union Européenne, USAID, des ONGs internationales, des fondations philanthropiques dépassent de loin le cout de la reconstruction de la RD Congo, si ce n’est pas pour créer la faim au pays.

Dans leur cadre de réflexion et d’échange ils ont dénoté le fait que les congolais ne profitent pas de leurs richesses minières au détriment de certaines institutions étrangères et différentes personnalités qui ne visent que leur propre intérêt dans le secteur minier congolais.

 « Les congolais ne tirent pas bénéfice des minerais extraits des terres de leurs ancêtres, les dépenses de tous ces fonds, en quoi bénéficient elles aux congolais ? Si l’USAID, les Nations Unies, l’Union Européenne engagent un milliard de dollars à travers le groupe des experts, en quoi ces audits profitent dans le progrès et l’amélioration du bien-être des congolais. Certaines institutions et personnalités créent les guerres des minerais congolais, peut-être demain la guerre des bananes voir même des cafés congolais et eux-mêmes inventent les problèmes et en même temps les solutions sans que  les fonds qu’ils y apportent visent le progrès des congolais. Des pauvres congolais gagnent en quoi des audits et travaux des experts si ce n’est que pour les priver la vie meilleure de vendre le produit trouvé dans les terres des ancêtres et permettre au gouvernement congolais de surtaxer les minerais par rapport à tous les Etats du monde et peut-être que les fonds rentrent dans les pays donateurs et pas aux congolais.»s’interroge bâtonnier Joseph Dunia Ruyenzi, cet éminent défenseur des droits de l’homme,avocat, coordinateur de la structure campagne pour la double nationalité congolaise CNDC et grand acteur de la société civile congolaise indépendante.

Ces organisations de la société civile pensent que les institutions et fondations philanthropiques doivent subventionner les taxes, donner un fonds compensatoire de reconstruction de la RDCongo, convenir une taxation uniformisée des minerais en réduisant la surtaxe minière nationale et provinciale pour ne pas faire fuir les investisseurs miniers du Congo et libéraliser la vente des minerais congolais sans en faire les minerais sales, minerais de sang comme la drogue, le cancer et autres maux qui empêchent les congolais d’accéder au progrès et vie meilleure.

La Redaction

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Société

To Top