Connect with us

Congosauti

Fifi NGOY, la voix qui transplante le Zouk et Afrobeat congolais jusqu’au pays de Museveni.

Culture

Fifi NGOY, la voix qui transplante le Zouk et Afrobeat congolais jusqu’au pays de Museveni.

Elle est d’origine congolaise et fait sa
musique actuellement à Kampala en
Ouganda.
Fifi NGOY est une chanteuse qui mélange la musique africaine aux mélodies modernes, elle compose seule ses chansons et s’occupe en même temps de sa direction musicale.

Elle est née en République Démocratique du Congo au nom de Fidèle NGOY Fifi, fille de
Michel NGOY et José NYOTA, elle a cinq frère et deux sœurs.

Sa passion de la musique se manifeste dès l’age de 5 ans, elle commence comme chantre dans la chorale des enfants nommée « Chorale des anges » à l’église NZAMBE MALAMU, à 9 ans FIFI NGOY commence à diriger d’autres enfants dans la même chorale.

En 2003, avec ses frères, Fifi NGOY forment ensemble un groupe indépendant sous le nom de « Victoire
de l’Éternel », ils sortirent un album de six titres nommé « APOCALYPSE ».
En 2005, elle se lance dans une carrière solo et réalise des collaboration avec plusieurs
artistes de sa province natale et des pays limitrophes.

En 2007, Fifi NGOY met pause dans sa
musique et se consacre à des diverses
actions, elle décida de revenir avec « TO FALL IN LOVE » en 2012 sous un nouveau pseudonyme « LOYAL NICE ».
En 2013, elle lança « BE FREE » et « WHY », deux compositions propres à elle et lança durant la même année le clip de « BE FREE ».

La même année toujours, elle contracta avec un manager qui obligea son orientation musicale, elle revenait dans la musique
africaine tout en y mélangeant ses influences POP et c’est en 2015 qu’elle décida de mettre un terme à ce contrat pour reprendre son nom de départ Fifi NGOY.

Elle déclara plu tard dans une interview, «Je me suis jamais sentie dans mon bain avec avec la musique que je fais.»

Elle se remet en ordre avec son Dieu en 2016 et met encore pause dans sa carrière pour cette fois là aller à la cherche de la face de Dieu. En 2017, elle retrouva sa miséricorde et sa grâce, elle décida de revenir dans le monde de la musicale gospel.

La même année, elle forma son groupe « THE CHAMPION », avant qu’en 2018 achève le tube qu’elle a enregistré intitulé « PROUD » et par la suite lancé en ligne le 10 janvier 2019.

Augustin Mosange

Continue Reading
You may also like...
1 Comment

1 Comment

  1. KevinARTZ

    12 février 2019 at 15 h 25 min

    Courage sana à notre artiste musicienne

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Culture

To Top